iAn-up - Compta-Start-Up - Nos missions fiscales

Qui dit start-up dit en principe croissance et bénéfices (c’est tout le mal que nous vous souhaitons) puis imposition du résultat… L’équipe iAn-up se charge de la gestion fiscale de votre entreprise, mais de quoi s’agit-il précisément ?

Des conseils d’optimisation fiscale au profit de votre start-up

La fiscalité est chose relativement ardue mais cette complexité ne doit pas freiner vos ardeurs entrepreneuriales ! L’équipe iAn-up est présente à vos côtés pour vous informer et transformer la contrainte réglementaire en opportunité :

  • faire la différence face à vos concurrents grâce à une gestion fiscale optimisée, par exemple au plan de la TVA notamment en présence d’activités numériques transfrontières ;
  • exploiter au mieux les différents dispositifs de réduction et d’exonération d’impôt spécialement mis en place par l’administration au profit des jeunes entreprises innovantes : le fameux crédit d’impôt recherche par exemple.

Nous vous conseillons sur la fiscalité applicable à votre start-up, qui dépend de la forme juridique retenue : société de capitaux ou bien société de personnes. Nous sommes à vos côté en permanence pour gérer le calendrier fiscal inhérent à chaque exercice et pour vous épauler tout spécialement en cas d’opération particulière, par exemple un rachat d’entreprise ou bien encore, une fusion avec une autre start-up.

Nous vous proposons la mise en place du montage fiscal idoine, compte tenu de vos objectifs personnels, en prenant en compte divers paramètres et notamment, vos ambitions éventuelles de développement à l’international.

Un accompagnement au quotidien pour les formalités fiscales de votre start-up

La fiscalité est question de stratégie mais également de discipline. L’année fiscale est rythmée par divers événements redondants (et sans doute légèrement rébarbatifs) mais auxquels il faut savoir faire face au quotidien.

L’équipe iAn-up est également présente pour gérer cette complexité journalière au service de votre start-up :

  • déclaration et acquittement du revenu imposable : impôt sur le revenu ou bien sur les sociétés en fonction des options par vous retenues ;
  • déclaration et paiement de la taxe sur la valeur ajoutée ;
  • toute autre déclaration fiscale : par exemple, liée à la taxe professionnelle ;
  • veille législative pour que votre « bébé » soit constamment à jour des diverses subtilités régulièrement proposées par les services de Bercy : loi de finances, jurisprudence, doctrine administrative…

Pour un complément d’information personnalisé, nous vous invitons à contacter nos collaborateurs.